Resum

Résumé : Après avoir longtemps considéré les libelles comme des sources documentaires offrant un simple reflet de l’action ou comme les vecteurs d’un discours désincarné, les études consacrées à la littérature de combat se montrent désormais soucieuses d’aborder ces papers dans leur pleine spécificité. A partir du cas de la révolte des paysans Barretines en Catalogne (1687-1690), l’article veut montrer dans quelle mesure les écrits politiques des insurgés ont joué un rôle primordial dans ce conflit. Pour ce faire, il convient de les considérer comme des entrelacs de discours et d’action fortement contextualisés. Ces écrits sont modelés en creux par des pratiques politiques, sociales et culturelles spécifiques qui leur donnent une légitimité mais qui leur imposent des contraintes en retour. Le politique apparaît ainsi plus comme une praxis que comme un discours clos et autonome.Mots-clés : Barretines, espace public, libelle, politique populaire, révolte, satire.

Text complet

The PDF file did not load properly or your web browser does not support viewing PDF files. Download directly to your device: Download PDF document
Back to Top

Document information

Published on 30/09/14
Accepted on 30/09/14
Submitted on 30/09/14

Volume 29, Issue 2, 2014
DOI: 10.7203/caplletra.57.6798
Licence: CC BY-NC-SA license

Document Score

0

Views 0
Recommendations 0

Share this document

claim authorship

Are you one of the authors of this document?